SFR Presse
Libération
2 septembre 2018

Face aux sponsors, un «dress code» nécessaire

1 min

Le président de la Fédération française de tennis, Bernard Bernard Giudicelli, et le directeur du tournoi de Roland-Garros, Guy Forget, ont mangé chaud, le premier pour avoir dit que la combinaison intégrale adoptée par Serena WilliamsPorte d’Auteuil «ne sera plus acceptée»et le second pour avoir plaidé pour l’adoption d’un dress code lors du tournoi dont il a la responsabilité. Et s’ils ont mangé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :