SFR Presse

Volkswagen:suppressions de postes

1 min

Touché mais pas coulé. À peine quatre ans après le scandale du dieselgate, le constructeur allemand Volkswagen a, en 2018, augmenté son chiffre d’affaires et renoué avec les bénéfices malgré les coûts du scandale et la pagaille semée par les nouvelles normes antipollution WLTP. Pour faire des économies, d’ici 2023, « nous estimons que 5 000 à 7 000 employés partant à la retraite ne seront pas re

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :