SFR Presse
Le Figaro
3 mai 2019

Le retrait de Bombardier fragilise l’Irlande du Nord

L’avionneur canadien, principal employeur industriel de l’Ulster, cède son usine de Belfast.

Amandine Alexandre

2 min

Amandine Alexandre
Amandine Alexandre

EUROPE L’annonce publiée jeudi par Bombardier, alors que les Nord-Irlandais se rendaient aux urnes pour renouveler leurs élus locaux, est un véritable coup de massue pour l’Irlande du Nord. Le groupe aéronautique canadien possède quatre sites à Belfast et dans ses environs emploie 3600 salariés, ce qui en fait le principal employeur industriel de l’Ulster. La décision de vendre les sites d’Irlande

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :