SFR Presse
Libération
27 novembre 2018

Cure d’amaigrissement chez GM, Trump «mécontent»

1 min

L’annonce lundi de milliers de suppressions d’emplois par General Motors, premier constructeur automobile américain, a provoqué l’ire du locataire de la Maison Blanche. En 2009, quand l’entreprise avait été mise en faillite, l’Etat américain avait en effet volé à son secours à grands renforts de fonds publics.Photo Reuters

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :