SFR Presse
Le Figaro
20 juin 2019

PMA-GPA : le jugement ambigu de l’opinion reflète un affaiblissement du civisme

L’appartenance civique, les obligations et les espoirs qu’elle comporte et l’action dans l’histoire ont disparu de notre horizon mental. Toute prise en compte d’une dimension collective dans les choix à l’égard de la PMA et de la GPA est donc jugée illégitime, s’inquiète l’ancien directeur de la revue « Esprit »*.

PT

5 min

8 likes

PT
PT

Sur les questions de bioéthiques, la structuration de l’opinion est paradoxale. Une nette majorité des Français accepte l’extension de la PMA avec donneur aux femmes seules et aux couples de femmes, non pas pour compenser la défaillance d’un conjoint masculin mais pour pouvoir se passer de lui. Mais une majorité encore plus forte affirme l’importance de la paternité. La contradiction est levée s

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :