SFR Presse
Challenges
6 septembre 2018

Une mine d’uranium dans les océans

1 min

« Notre technique pourra fournir, à terme, un combustible nucléaire économiquement viable issu des océans », a annoncé le géochimiste Gary Gill cité par le Département américain de l’énergie. Son équipe a extrait du Pacifique Nord 5 grammes de « yellowcake », un oxyde d’uranium servant à fabriquer du combustible. En mer, la quantité d’uranyle (molécule comportant un atome d’uranium et deux d’oxygè

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :