SFR Presse
Libération
11 octobre 2019

La banquise mangeuse d’hommes

Hélène Gaudy s’inspire de l’épopée fatale de trois Suédois en 1897 après le crash de leur ballon

3 min

Comme s’il pénétrait dans un archipel, Un monde sans rivage avance entre les digressions, se faufile entre deux évocations d’une expédition datant de la fin du XIXe siècle, ralentit un instant pour nous signaler, au loin, la silhouette de Léonie d’Aunet, l’une des amantes de Victor Hugo, ou ici, le Titanic qui pique du nez vers les fonds marins. Puis le texte continue sa croisière, de biais, jamai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :