SFR Presse
La Croix
4 octobre 2019

Louise Bourgeois

1 min

Ses araignées géantes ont fait le tour du monde, de Tokyo à New York en passant par Bilbao. Mais le public sait-il que Louise Bourgeois les appelait « Maman » en hommage à sa mère qui réparait des tapisseries anciennes ? Le textile fut l’un des matériaux privilégiés de cette sculptrice inspirée par son enfance. Connectée à l’inconscient, son œuvre développe des thèmes féministes liés à l’érotisme,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :