SFR Presse
Le Figaro
24 septembre 2018

Hongkong interdit un parti indépendantiste

Le Parti national de Hongkong est le premier à être banni de ce territoire depuis sa rétrocession à la Chine en 1997.

Cyrille Pluyette

2 min

Cyrille Pluyette
Cyrille Pluyette

CHINE Beaucoup y verront une preuve supplémentaire du recul des libertés à Hongkong. Pour la première fois depuis son retour dans le giron de Pékin en 1997, l’ex-colonie britannique a interdit lundi une formation politique : le Parti national de Hongkong (HKNP), qui milite pour l’indépendance du territoire. C’est la police locale qui avait d’abord réclamé la dissolution de ce parti, en juillet der

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :