SFR Presse
Libération
5 septembre 2018

60 %

1 min

C’est la part de bébés français nés hors mariage l’an dernier parmi les 770 000 naissances recensées. La France devance les autres pays européens (42,6 %). Selon l’étude de l’Insee publiée mardi, cette disparité s’explique par l’augmentation d’unions autres que le mariage, et par l’âge moyen vieillissant des néo-mariés (31 ans pour une femme en 2016, contre 23 ans en 1970).

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :