SFR Presse

Colombo reconnaît une "défaillance" dans la sécurité

3 min

Le Sri Lanka a reconnu hier une "défaillance" de l'État en matière de sécurité, incapable d'empêcher les attentats jihadistes du dimanche de Pâques qui ont tué autour de 360 personnes, malgré des informations préalables de la communauté du renseignement. La gestion des autorités dans les jours ayant précédé ces attentats suicides, revendiqués par le groupe Etat islamique (EI), fait l'objet de crit

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :