SFR Presse
Paris Match
4 décembre 2019

« GHOSTEEN » LE DEUIL SUBLIME DE NICK CAVE

1 min

Depuis la mort de son fils, décédé en chutant d’une falaise en 2015, la musique de Nick Cave a pris une autre dimension. Après « Skeleton Tree », disque de deuil, voici donc « Ghosteen », double album totalement porté par le fantôme d’Arthur, par le dialogue avec l’au-delà et la mort. Nick Cave entouré de ses Bad Seeds ne peut être que bouleversant quand il chante la perte de son enfant, la douleu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème