SFR Presse
Midi Libre
27 août 2019

« Il y a de l’espoir pour le marché du CBD »

H. A.

2 min

Ses petites pochettes de plastique moiré, estampillées French kush, très girly, sont en vente dans plusieurs boutiques du centre-ville. Via un site internet du même nom. Mais Sarah Sbah, Montpelliéraine âgée de 31 ans, a aussi à cœur de livrer elle-même ses clients à Montpellier, qu’elle visite à bicyclette. La mode Uber est passée par là. « Je veux rencontrer mes clients, avoir des retours », dit

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :