SFR Presse
Le Figaro
20 janvier 2019

Pas de remède miracle mais un compromis

Dr Nathalie Szapiro-Manoukian

2 min

IL Y A une grande différence entre opérer au laser un trentenaire myope et un quinquagénaire presbyte : le premier peut s’attendre à retrouver une vision parfaite alors que le second, non, parce que son œil a vieilli et que l’ophtalmologiste, aussi bon soit-il, n’a pas le pouvoir de lui rendre sa jeunesse ! « Le presbyte en quête d’une vision parfaite ne fait pas un bon candidat à la chirurgie. J

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :