SFR Presse
Libération
18 décembre 2019

HATPV : une Autorité provisoirement sans tête

Pressenti pour succéder à Jean-Louis Nadal à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, l’ex-député PS Didier Migaud serait déjà fragilisé.

2 min

Depuis mercredi soir minuit, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) n’a plus de président. Un entre-deux fâcheux qui pourrait durer quelques semaines, puisqu’une fois que l’exécutif aura enfin désigné son candidat, la nomination devra être validée par le Parlement, qui s’apprête à suspendre ses travaux vendredi soir - retour prévu le 7 janvier. Mais pour l’instant, aucun

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :