SFR Presse
Nice Matin
11 mai 2019

En garde à vue pour des dérapages en fin de manif’

CH. P ET B.G.

2 min

CH. P ET B.G.
CH. P ET B.G.

Les quatre manifestants arrêtés, notamment pour outrages, ont été relâchés, hier, après 24 heures de garde à vue. Ils répondront de leur comportement en décembre devant la justice Un enseignant d’histoire du lycée Calmette membre du Snes, une jeune femme et deux étudiants de Solidaires, arrêtés jeudi, place Garibaldi, lors de la manifestation pour la défense de la fonction publique (lire notre édi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :