SFR Presse
Midi Libre
22 mai 2019

Dépakine : une victime va toucher 1,3 M€

1 min

Santé. La lanceuse d’alerte Marine Martin, présidente de l’Apesac, réagit. Un jeune homme de 20 ans, handicapé en raison de la prise de Dépakine par sa mère durant sa grossesse, va être indemnisé à hauteur d’1,3 M€, rapporte Le Parisien. C’est une première pour les victimes de cet antiépileptique fabriqué par Sanofi. En janvier dernier, le groupe pharmaceutique avait refusé de participer au fonds

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :