SFR Presse
Libération
25 décembre 2018

Mamoru Hosoda: «Il est impossible de porter une sensibilité divergente au sein du studio Ghibli»

Admirateur puis rival de ses maîtres Miyazaki et Takahata, le Japonaisa fondé en 2011 sa propre structure afin de cultiver sa singularité.

3 min

Rencontré en juin au festival d’Annecy, le cinéaste japonais revient sur les motivations intimes de Miraï, ma petite sœur, son rapport au fantastique et précise les contours du studio Chizu qu’il a fondé après son houleux départ du giron Ghibli. Il y a trop de détails dans les scènes quotidiennes de Miraï pour que cela ne provienne pas de votre foyer… Oui, cette histoire est profondément liée à mo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :