SFR Presse

Adieu à la pie-grièche

1 min

Il n’y a plus en France de pie-grièche à poitrine rose, dont le dernier couple, repéré et suivi dans l’Hérault, n’est pas parvenu à se reproduire. « Ce déclin observé avec assiduité depuis plus de 20 ans dépasse largement le cadre national et semble être lié autant à des paramètres climatiques et des difficultés le long du trajet migratoire qu’à la disparition des habitats favorables sur les sites

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :