SFR Presse
Le Figaro
6 juillet 2018

Comment récupérer l’argent prêté à un proche ?

CRÉANCE Il est délicat, lorsqu’un proche vous demande de le « dépanner », de refuser. Mais encore plus de lui faire signer une reconnaissance de dette. Dans la plupart des cas, le prêt se fait sans formalité et le prêteur peut être amené à le regretter amèrement, lorsqu’il ­demande à l’emprunteur de le rembourser. Hormis les bons payeurs qui règlent leur dette rubis sur l’ongle, il y a ceux qui traînent dans le temps car aucune échéance n’a été fixée et ceux qui nient carrément le prêt. La question que se pose alors le prêteur est toujours la même : ai-je une chance de récupérer mon argent en l’absence de reconnaissance de dette ?

Diane de Tugny

3 min

2 likes

Diane de Tugny
Diane de Tugny

1 Faut-il absolument un écrit ? Un prêt peut se faire sans rédiger d’écrit. Cela n’a rien d’illégal. Mais cela pose un problème de preuve. Et celle-ci est nécessaire pour se faire rembourser si l’emprunteur nie sa dette, ce qui fort heureusement n’est pas toujours le cas. En effet, le Code civil précise : « Celui qui réclame l’exécution d’une obligation doit la prouver » (art. 1353 du Code civil)

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :