SFR Presse
Le Figaro
12 septembre 2018

Le PPE a lâché son enfant terrible

Anne Rovan

3 min

Anne Rovan
Anne Rovan

LA TENSION était maximale mercredi, à Strasbourg, où était attendu le vote sur la Hongrie. Le couperet est tombé en tout début d’après-midi. L’article 7 a finalement été adopté avec 448 voix pour, 197 voix contre et 48 abstentions non comptabilisées. L’homme fort de Budapest avait, semble-t-il, senti le vent tourner depuis quelques jours dans les rangs du parti auquel il est rattaché, le PPE. Dans

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :