SFR Presse
Sciences et Avenir
27 février 2020

La recherche s'intensifie sur les embryons chimères

4 min

Un chercheur japonais a reçu l'autorisation de mener à terme la gestation d'embryons d'animaux contenant des cellules humaines. Ces manipulations, qui visent à créer des greffons, font polémique. Une tête de lion crachant du feu et un corps de chèvre surmonté d'une queue de dragon... Tel était Chimère, monstre malfaisant de la mythologie grecque qui dévorait les humains. Depuis, l'idée de créature

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :