SFR Presse
La Provence
18 décembre 2018

Francis Heaulme reste dans le déni ou le silence

1 min

"J’ai imaginé": confronté à ses différentes versions de la journée du 28 septembre 1986, Francis Heaulme a répondu par la dénégation ou le silence, hier, au début de la troisième semaine de son procès en appel à Versailles pour le double meurtre commis ce jour-là. L’accusé, qui a toujours nié le double crime pour lequel il a été condamné à la perpétuité en première instance, a été une nouvelle foi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :