SFR Presse

Notre-Dame, errances et précipitation

Par Gaspard Gantzer

2 min

Par Gaspard Gantzer
Par Gaspard Gantzer

CINQ ANS, c’est le délai qui a été fixé pour reconstruire Notre-Dame, quelques heures après son incendie. Rien ne justifiait une telle précipitation, si ce n’est la vaine croyance que l’annonce immédiate d’un délai aussi définitif qu’incongru allait satisfaire l’opinion publique. Mais il y a pire. Dans la tourmente d’une nuit où la fumée tint lieu de brouillard, cet empressement à apporter une rép

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :