SFR Presse
Le Figaro
22 juin 2018

La SNCF sommée de payer aux grévistes leurs jours de repos

Le transporteur ferroviaire fait appel de cette décision du tribunal de Bobigny.

Mathilde Visseyrias

2 min

Mathilde Visseyrias
Mathilde Visseyrias

TRANSPORT Le tribunal de grande instance de Bobigny a tranché. Saisie par la CFDT-cheminots, Unsa ferroviaire et CGT-cheminots dans le conflit les opposant à la direction à propos des retenues de salaires, la juridiction a donné raison aux grévistes. Elle a aussi condamné la SNCF pour avoir entravé l’exercice du droit syndical et du droit de grève. Le bras de fer a commencé avant même le début du

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :