SFR Presse
Le Télégramme
8 septembre 2019

Morvan : « Ça fait du bien après nos galères…»

P. E.

2 min

P. E.
P. E.

Elle n’était, tactiquement parlant, pas très compliquée cette première étape du Tour de Bretagne, disputée, samedi, entre Saint-Quay-Portrieux - Saint-Malo dans un vent de 10-12 nœuds, 16 nœuds dans les rafales. « C’était un peu tout droit, il fallait juste faire le choix de rester assez haut sous gennaker ou d’envoyer le spi plus bas », explique Gildas Morvan qui, avec le fiston, a opté pour le c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :