SFR Presse
Le Parisien
3 juin 2019

Ascension rime avec bouchons

1 min

La chaleur était digne d’un mois d’août. L’état des routes aussi. Hier, le trafic a été « comparable aux chassés-croisés des grandes vacances d’été » selon Vinci Autoroutes. A 17 h 30, on recensait 1 h 35 de ralentissements de la frontière espagnole à Narbonne (photo). Au même moment, on poireautait 1 h 30 en Normandie, entre Pont-l’Evêque et la porte d’Auteuil à Paris… Sur l’A7, on r

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :