SFR Presse

La mouche orientale dévaste les cultures maraîchères

J.-Ph.L.

2 min

J.-Ph.L.
J.-Ph.L.

Après avoir détruit jusqu'à 80 % de la production de mangues, la mouche orientale des fruits s'attaque à un nombre grandissant de fruits et légumes, en particulier les cucurbitacés. La Chambre d'agriculture tire le signal d'alarme. Elle ne s'arrête plus. Détectée dans le courant de l'année 2017 du côté de Saint-Paul, la mouche orientale des fruits "bactrocera dorsalis" est désormais présente sur t

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :