SFR Presse
Le Figaro
8 août 2019

Le président hondurien accusé de lien avec le narcotrafic

Juan Orlando Hernandez aurait blanchi 1,5 million de dollars pour financer sa campagne de 2013 selon un juge new-yorkais.

Patrick Bèle

2 min

AMÉRIQUE CENTRALE Tegucigalpa, capitale du Honduras, a retrouvé cette semaine son ambiance électrique des jours de manifestations. Des milliers de Honduriens sont descendus dans la rue pour demander la démission du président Juan Orlando Hernandez. Des violences ont eu lieu dans la capitale, mais aussi dans plusieurs villes du pays, notamment à San Pedro Sula. Il y a eu plusieurs blessés, dont un

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :