SFR Presse

« Elle m’avait pourtant fait une bonne impression »

Pascal Eychenne, a rencontré la suspecte n°1 l’année dernière

Lavelanet,J.-M.D.

1 min

« Elle m’avait pourtant fait une bonne impression quand elle est venue me voir. C’était il y a tout juste un an, à la mi-juin 2017. Elle disait vouloir m’alerter pour protéger ma mère de cet homme (NDLR : son jardinier). » Pascal Eychenne, médecin-biologiste à Lavelanet, se souvient bien de Marie-José M. A l’époque, l’infirmière vient de se séparer de Christophe Orsaz. « J’ai pensé q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :