SFR Presse
La Provence
30 décembre 2018

Ces horloges devenues folles...

1 min

En 2018, les horloges sont subitement emballées à la Ville de Marseille, lorsqu’on découvrit, à la suite du scandale du Samu social, que le temps de travail était à géométrie variable dans de nombreux services. Depuis 15 ans, globalement, les fonctionnaires marseillais travaillaient, dans le meilleur des cas, 1 567 heures par an. Soit 40 heures de moins que la durée légale. Cette manie des "montre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :