SFR Presse
La Dépêche du Midi
18 septembre 2018

Numerus clausus :

2 min

« Une réflexion sans tabou. » C’est un peu le mantra d’Emmanuel Macron et du gouvernement quand il s’agit de s’attaquer à un gros morceau qui fâche. Ainsi ce fameux « numerus clausus » qui hante des générations d’étudiants en médecine depuis son institution au début des années 70. De fait, sa suppression à la rentrée 2020, confirmée hier dans une interview au Parisien par la ministre de la Santé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :