SFR Presse
Le Télégramme
9 mars 2019

Interpellé après avoir fait irruption dans l’hôpital de Bouteflika

1 min

L’opposant algérien Rachid Nekkaz, qui a tenté d’être candidat à l’élection présidentielle en Algérie, va être déféré, ce samedi, devant un procureur à Genève après avoir fait irruption dans l’hôpital où est soigné le président Abdelaziz Bouteflika. Il est resté en garde à vue, la nuit de vendredi à samedi. Homme d’affaires né en France, Rachid Nekkaz, 47 ans, avait organisé en fin de matinée une

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :