SFR Presse
La Croix
13 août 2019

Les Yéménites trouvent un peu de répit au Caire

Nadia Blétry

3 min

Nadia Blétry
Nadia Blétry

Alors que beaucoup de pays arabes ont fermé leur porte aux Yéménites, l’Égypte reste un pays d’accueil pour ceux qui fuient les combats ou viennent s’y faire soigner. Installés dans le quartier de Dokki, au Caire, leur nombre a triplé voire quadruplé depuis 2011. Le Caire (Égypte) De notre correspondante Dokki, quartier central du Caire, est un Yémen en miniature. Posters de Sanaa sous un ciel ble

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :