SFR Presse
Le Figaro
15 février 2019

Requiem pour le PS

« L’Adieu à Solférino » raconte sans concession le quinquennat raté de Hollande.

Tristan Quinault-Maupoil

1 min

Tristan Quinault-Maupoil
Tristan Quinault-Maupoil

Comment en sont-ils arrivés là ? En accédant au pouvoir en 2012, les socialistes avaient toutes les cartes en main : Élysée, Assemblée nationale, villes, départements, régions et même… le Sénat. L’Adieu à Solférino réalisé par Grégoire Biseau et Cyril Leuthy pour Public Sénat tente d’expliquer le crash politique du PS, qui l’a conduit à quitter récemment son célèbre QG du VIIe arrondissement de P

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :