SFR Presse
Courrier Picard
8 janvier 2019

Les pesticides se sont mis au vert

1 min

1 like

Depuis le 1er janvier, les dangereux pesticides de synthèse – notamment le glyphosate, le plus connu d’entre eux étant commercialisé sous la marque Roundup – sont interdits à la vente aux particuliers (mais pas aux agriculteurs). Les collectivités, déjà, devaient s’en passer depuis deux ans. Quant aux agriculteurs, leurs plus gros consommateurs, ils ont obtenu un délai de trois ans. Officiellement

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :