SFR Presse
Corse Matin
25 octobre 2018

"Sans ce groupe, les députés corses seraient inexistants"

PROPOS RECUEILLIS PAR JULIAN MATTEI

6 min

PROPOS RECUEILLIS PAR JULIAN MATTEI
PROPOS RECUEILLIS PAR JULIAN MATTEI

Charles de Courson. Farouche adversaire des spécificités fiscales corses, l’élu de la Marne siège désormais au côté des nationalistes au Palais-Bourbon. Une alliance curieuse au regard de ses positions passées. Il s’en explique... Fin 2016, il s’était (encore) attiré les foudres de l’opinion insulaire après avoir ferraillé au Parlement contre deux spécificités fiscales corses. Il n’en avait pas fa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :