SFR Presse

Pyongyang a "exécuté" des responsables

1 min

CORÉE DU NORD. Pyongyang a exécuté son émissaire spécial pour les Etats-Unis à la suite du fiasco, en février à Hanoï, du second sommet entre le leader nord-coréen Kim Jong Un et le président américain Donald Trump, rapporte hier un journal sud-coréen. Le Chosun Ilbo affirme que Kim Hyok Chol, qui avait réalisé le travail préparatoire avant le sommet et voyagé jusqu'à la capitale vietnamienne à bo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :