SFR Presse
La Croix
23 juin 2019

Pas avare de la VAR

1 min

Les deux premiers huitièmes de finale, joués samedi 22 juin à Grenoble et Nice, ont confirmé la tendance pour ce Mondial : c’est la VAR (video assistant referee, assistance vidéo à l’arbitrage) à tous les étages. Mais le recours quasiment systématique à l’assistance vidéo n’est cette fois pas allé sans casser le rythme des matchs. De longues minutes d’arrêts ont été nécessaires pour valider le pre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème

Midi Libre
1 juillet 2018

La Fifa défend sa VAR

3 min

1 like