SFR Presse

Le côté obscur…

3 min

STAR WARS. Les derniers opus de la saga ont tenté de jouer la carte de la diversité. Mais cela déplaît à une frange de "fans" parfois racistes et misogynes. Au-delà des sabres lasers, de l'espace intersidéral et de la lutte éternelle entre le bien et le mal, les derniers opus de la saga "Star Wars" voulaient aussi diversifier les stars de sa saga galactique, presque toutes masculines et blanches d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :