SFR Presse
Corse Matin
30 septembre 2018

ERTA ALE, le flot de lave continu

1 min

Voir l’Erta Ale, ça se mérite. Deux cents kilomètres de route, quarante de piste dans le désert, douze sur de la pierre volcanique. Une négociation ardue avec le chef du village de Kurswad pour accéder au pied de l’ascension. Et quatre heures de grimpette sur les pentes du volcan, qui, vu de loin, crache une douce fumée blanche. À mesure que l’on s’en approche, le volcan - qui signifie montagne fu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème