SFR Presse
L'Indépendant
26 juillet 2018

Le Conseil d’État refuse de suspendre en urgence le décret

Zoé Cadiot .

2 min

C’est un refus technique. Il ne préjuge pas de la légalité ou de la pertinence du recours », indiquait, hier, Me Rémy Josseaume, après le refus du Conseil d’État, saisi en procédure d‘urgence, de suspendre le décret limitant à 80 km/h la vitesse sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central. « Cette décision n’est pas une véritable surprise », poursuit le député lozérien, Pierre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :