SFR Presse
Libération
5 février 2019

Brexit: trois secteurs sur leurs gardes

3 min

2 likes

De tous les secteurs, c’est l’un de ceux qui ont le plus à perdre dans la perspective d’un hard Brexit. La France est, après les Pays-Bas, le deuxième plus gros fournisseur de produits agricoles et agro-alimentaires au Royaume-Uni, pour un montant annuel de 5,9 milliards d’euros. Déjà affaiblis par la dégringolade de la livre sterling depuis le référendum sur la sortie de l’UE qui a mécaniquement

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :