SFR Presse
Challenges
8 avril 2020

Le Parlement devra, lui aussi, se repenser

2 min

Depuis le 22 mars, date à laquelle a été voté par les deux Chambres le projet de loi d'urgence sanitaire, on n'entend plus parler du Parlement. Pas une ligne dans les journaux, pas un tweet. Rien. Ce qui compte, c'est l'action de l'exécutif. La représentation nationale s'est évaporée dans l'indifférence générale. Et le temps semble loin où l'on assistait à ce qui ressemble rétrospectivement à une

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :