SFR Presse
Courrier Picard
11 septembre 2019

Le plan d’Agnès Buzyn ne calme pas la fièvre

2 min

Le plan de « refondation » des urgences hospitalières laisse les grévistes sur leur faim. Ils poursuivent le mouvement. Agnès Buzyn a beau avoir promis d’ici 2022 « plus de 750 millions d’euros » puisés dans des crédits existants, le compte n’y est pas pour le collectif Inter-Urgences, à l’origine d’une grève inédite par sa durée – bientôt 6 mois – et son ampleur – 250 services d’urgence à ce jour

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :