SFR Presse
La Croix Actu
7 février 2019

Libye, les risques de l’offensive du maréchal Haftar

François d’Alançon

3 min

François d’Alançon
François d’Alançon

L’opération de l’ANL bénéficie de l’appui, plus ou moins tacite, de l’axe formé par les Émirats arabes unis, l’Égypte, l’Arabie saoudite et de la France, soutiens de longue date du maréchal Haftar, mais aussi de la Russie et de l’Italie.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :