SFR Presse
Le Figaro
14 juin 2018

Blanquer admet la crise du recrutement des enseignants

Les résultats du Capes confirment la tendance : le métier suscite de moins en moins de vocations. Un phénomène que le ministre ne peut plus ignorer.

Caroline Beyer

3 min

Caroline Beyer
Caroline Beyer

postes non pourvus entre 2008 et 2015 ÉDUCATION Contrairement à ses prédécesseurs, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation, en convient : il existe bien une crise du recrutement des enseignants. Les créations de postes massives du mandat Hollande - les fameux 60 000 postes - devaient relancer un cercle vertueux, après la période de vaches maigres du quinquennat Sarkozy. Mais, année après ann

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :