SFR Presse
L'Équipe
11 septembre 2018

Les déclarations de la ministre ont permis de calmer la grogne pour le moment.

2 min

Roxana Maracineanu a atteint en partie son premier objectif : contenir le feu né de la divulgation de la suppression envisagée de 1 600 postes de cadres techniques. Le président de l’association des DTN, Philippe Bana (photo), a ainsi tenu un discours d’apaisement. « On a l’impression d’avoir une sorte de trêve qui permettra aux acteurs de se concerter, de travailler, dit-il. Il faut moderniser ma

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :