SFR Presse
Le Parisien
30 septembre 2018

La GUERRE aU SANGLIER

Les agriculteurs souffrent de la prolifération des cochons sauvages. Ils accusent les chasseurs de ne pas réussir à les endiguer, voire de favoriser leur multiplication pour le plaisir de les tirer.

Émilie Torgemen

3 min

La pelouse de l’esplanade des Invalides retournée, des cris et des grognements de (faux) sangliers à deux pas de l’Assemblée nationale… Les cochons sauvages ne sont pas entrés dans Paris cette semaine, mais presque ! Il s’agissait en fait d’une manifestation d’agriculteurs venus de toute la France pour dénoncer les dégâts causés par leur ennemi numéro un : le sanglier. De la Meuse jusqu’à la Norma

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :