SFR Presse
Le Figaro
30 octobre 2019

Dragon et merveilles

SPECTACLE   Du 1er au 3 novembre, la bête de Calais imaginée par François Delarozière fait trembler et rêver la ville avant de s’y installer définitivement.

Etienne Sorin

4 min

Etienne Sorin
Etienne Sorin

L’abus de Game of Thrones est dangereux pour la santé, mais les Calaisiens ne sont pas en train d’halluciner. Un dragon arpente le front de mer. Derrière lui, on voit les ferrys quitter le port. Les clients du restaurant Au Côte d’Argent restent bouche bée. La bestiole en acier et bois sculpté ne passe pas inaperçue : 15 mètres de hauteur, 25 mètres de longueur, de 5 à 17,5 mètres de largeur selo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :